Share

 

Pour un bref état des lieux de la situation au Venezuela, il faut lire l’article récent très intéressant de Maurice Lemoine – qui connaît bien le pays de l’intérieur – dans le Monde diplomatique : Au Venezuela, les électeurs ont « confisqué » la démocratie, à lire en cliquant sur : http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2012-10-11-Venezuela

 

 

Ce documentaire est le fruit d’un montage d’archives de près de 17 000 heures tournées aux quatre coins du Venezuela, loin de Caracas, par Vive TV. Cette chaîne nationale a été fondée en novembre 2003 pour renouveler le vieux modèle de la télévision publique, contribuer au développement de la démocratie participative et rapprocher les peuples d’Amérique Latine.
Ses équipes ont tourné ces reportages sur toutes sortes de collectifs sociaux durant un processus d’immersion et d’apprentissage mutuel mené de 2003 à 2011. C’est un film sans scénario, sans maquillage, sans mise en scène. C’est le portrait de la lutte de milliers de citoyens qui ont réussi à révolutionner leur vie, et réveillé un continent.

L’accès à la terre, à l’eau potable, à de meilleures conditions de travail dans les usines, comme beaucoup d’autres luttes non moins importantes font partis de la bataille de tous les jours contre l’indifférence, contre un passé de misère, contre les patrons et les grands propriétaires terriens, la bureaucratie et ses fonctionnaires indolents. Chaque phase de ce documentaire prouve que l’impossible n’a plus de sens lorsque les volontés individuelles s’unissent pour ne faire qu’une.
Entre assemblées, réunions, depuis les espaces publiques ou clandestins, dans les quartiers, l’usine, le champs, nous verrons comment furent possible les Comités de Terres Urbaines, les entreprises occupées par les travailleurs, les tables techniques des eaux, les conseils communaux, les coopératives et comment s’est développée la lutte paysanne.
Ils nous racontent aussi comment il est possible de troquer un passé de carences et de spoliation pour un présent digne, en construction depuis la base, depuis le pouvoir populaire.

Investigation et sélection des archives : Myriam Chekhemani, María Alejandra Pérez, Nayit Espinoza, Liz Oropeza, Olga Espinoza, Mariana Pacheco, Duamely Rondón
Montage : Nayit Espinoza, Liz Oropeza, Benjamin Durand
Direction : Benjamin Durand
Musicalisation : José Sierra
Production ViVe Televisión

contact: escuelapopular@yahoo.com
albatv.org
@albatv_tv